Les biographies langagières

 

« La biographie langagière est un recueil, souvent écrit (graphie), des éléments d’un parcours de vie (bio)associés à des pratiques langagières. C’est un dispositif inspiré de la méthodologie de l’approche biographique en sociologie (Bertaux, 1976, 2010). Elle permet à toute personne de relater son parcours de vie au regard des langues qu’elle a apprises, pratiquées, côtoyées.

La biographie langagière ne se limite ni à un inventaire des langues connues par cette personne ni à la somme de ses compétences: elle rend compte des liens affectifs et identitaires avec ces langues, de leur usage selon des interlocuteurs, les sphères et les activités.

Elle est nécessairement complexe, dynamique, car elle se transforme selon les étapes de la vie de la personne.

Elle permet alors de déployer des éléments de la « réalité » liés aux pratiques langagières, d’explorer les stigmatisations, les rapports de force, mais aussi de mettre en lumière les comportements de maltraitance ou de bientraitance linguistique, dans les situations professionnelles par exemple »

(Rispail, 2018, dir.:18).

 

Entretien avec Diana Lee Simon, Université de Grenoble Alpes.

Les biographies langagières et la question de l’intime.

Les biographies langagières: l’implication des élèves

 

Les biographies langagières: quels effets sur le groupe?

 

Les biographies langagières: que est le rôle de l’école?

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.